Menu Fermer

Faire une photo de 60 MégaPixels avec un Canon 1200D

Dans cet article, je vais vous montrer comment faire une photo en haute résolution de 60 Millions de pixels avec plein de détails et avec un appareil photo d’entrée de gamme.

Vous avez bien lu. Pour avoir une photo bien détaillée, il n’est pas utile d’avoir du matos de bourrin. Avec un peu d’huile de coude et une astuce à la MacGyver, on peut y arriver.

Ce tutoriel est inspiré d’une vidéo de Arnaud Thiry sur sa chaine YouTube: Le Studio de poche.

1. Principe

Le but de ce tutoriel est de faire une photo en haute résolution avec un maximum de détails et un minimum de bruit. Vous obtiendrez une photo digne de celles d’appareils photos réflex et d’objectifs hauts de gamme avec un appareil d’entrée de gamme.

L’exercice prend du temps, comptez au moins de 20 minutes pour les PC puissants à plus d’une heure pour les PC moins puissants.
En effet cette manipulation demande beaucoup de ressources informatiques, attendez vous à ce que votre ordinateur rame et chauffe.

2. Les prérequis

  • Posséder un appareil photo réflex, peu importe la gamme. Vous pourrez également de tenter de le faire avec un bridge à condition qu’il vous soit possible de régler le triangle d’exposition manuellement.
  • Il est évidemment indispensable, pour la compréhension de ce tutoriel, que vous connaissiez les bases de la photographie (Triangle d’exposition, règle des tiers, Prises de vues en mode manuel…)
  • Inutile d’avoir un objectif haut de gamme également, un objectif de kit convient très bien.
  • Un ordinateur avec une puissance graphique correcte et si possible 8Go de RAM. Ce tutoriel fonctionne aussi avec 4Go de RAM mais ça va prendre plus de temps et votre ordinateur va ramer.
  • Ce tutoriel fonctionne avec la dernière version de Photoshop. Je n’ai pas vérifié s’il fonctionne sur GIMP.
  • Le sujet doit être parfaitement immobile. Ce tutoriel est donc idéal pour de la photo de paysage ou de bâtiments en ville. Pour les besoins de ce tutoriel, j’ai donc choisi la basilique St Michel à Bordeaux.

3. Conditions de prise de vue

Matériel utilisé:

Impératifs:

  1. Faire la mise au point manuellement en vous aidant de l’écran de votre appareil photo.
    La mise au point doit être la plus fine et la plus précise possible.
  2. Travailler en mode manuel (très important), les photos doivent avoir la même exposition.
  3. Ne pas utiliser de trépied, les photos doivent être faites à main levée.
  4. Les exifs et la focale doivent être identiques à chaque photo.
  5. Couper l’autofocus.
  6. Faire une rafale de 20 à 30 photos à main levée.

Conditions de prise de vue pour cette photo:

  • Exifs: Ouverture: F/8; Vitesse: 1/640 s ; Isos: 400
  • Prise en fin d’après midi au coucher du soleil.
  • Distance Focale: 135 mm

4. Mode opératoire

  1. J’ai cherché un spot qui me permettait d’avoir un bout du pont de pierre, un bout de quai et la végétation en dessous de la basilique.
    J’ai donc choisi de me positionner sur les quais au niveau de la rue du couvent, juste après le virage qu’effectue la Garonne en direction du Pont Chaban Delmas.
  2. J’ai paramétré mon appareil en mode priorité ouverture réglé à F/8 et Iso 400.
  3. J’ai cadré ma photo (focale 135mm).
  4. J’ai activé l’autofocus et j’ai fait une mise au point automatique sur un des vitraux de la basilique. L’appareil me propose un temps d’exposition de 1/640 secondes.
  5. J’ai pris une photo pour voir le rendu.
  6. Le rendu me plait, j’ai donc coupé l’autofocus, je suis passé en mode manuel et j’ai enregistré les exifs suivants
    Vitesse: 1/640 secondes
    Ouverture F/8
    Iso 400
  7. J’ai fait la mise au point manuellement en m’aidant de l’écran de mon reflex (Mode LiveView) et en appuyant sur le bouton loupe de mon appareil afin de grossir l’image et de faire une mise au point plus précise.
  8. J’ai pris 20 photos. Attention sur les appareils d’entrée de gamme le mode rafale est souvent lent, je vous conseille de faire les photos une par une. Faites-en une bonne trentaine, comme ça vous choisirez les 20 photos les plus nettes.
  9. Une fois chez moi, j’ai mis les photos dans un dossier sur mon PC, me voici donc prêt pour la manipulation logicielle.

5. Traitement des images sur Photoshop.

Nous abordons maintenant la partie traitement logicielle.

  • Pour ce tutoriel nous utiliserons Photoshop.
  • Vous pouvez si vous le souhaitez retravailler votre vingtaine de photos sur Lightroom au préalable.
  • En revanche, les corrections apportées doivent impérativement être les mêmes sur chaque photo.
    Cette étape n’est pas obligatoire et vous serez libres de  procéder au développement de cette photo en fin de tutoriel.

Voici les étapes de la réalisation de la photo en haute résolution.

  1. Ouvrir Photoshop

  2. Cliquer sur Fichiers / Scripts /Chargement des fichiers dans une pile Super résolution photoshop / Chargement des fichiers dans une pile

  3. Cliquer sur le bouton parcourir Super résolution photoshop

  4. Sélectionner tous les fichiers et cliquer sur OKSuper résolution photoshop

  5. Les fichiers se chargent un par un. Une fois chargés, cliquer sur OKSuper résolution photoshop

  6. Pour avoir une image de grande résolution il va falloir agrandir les photos. Pour ce faire, il faut cliquer sur Image / Taille de l’image.
    Super résolution photoshop

  7. Agrandir à 200%, cocher la case réechantillonage et sélectionner au plus proche, cliquer sur OK.
    Super résolution photoshop

  8. L’opération d’agrandissement se fait sur tous les calques de la pile en une seule fois.
    Patienter quelques minutes le temps nécessaire.

  9. Prochaine étape, il va falloir aligner les calques.
    Sélectionner tous les calques (important), cliquer sur Edition / Alignement automatique des calquesSuper résolution photoshop

  10. La fenêtre ci-dessous apparaît, cocher automatique, si besoin cocher la case déformation géométrique et cliquer sur OK
    Super résolution photoshop

  11. L’opération prend plusieurs minutes en fonction de la puissance de votre PC.
    Super résolution photoshop

  12. Nous allons convertir notre pile de calques en objet dynamique.
    Pour ce faire, sélectionner tous les calques, faire un clic droit et sélectionner convertir en objet dynamique
    Super résolution photoshop

  13. Plusieurs minutes sont de nouveau nécessaires pour fusionner les calques.
    Super résolution photoshop

  14. Une fois que les calques sont fusionnés, cliquer sur Calque / Objets dynamiques / Mode d’empilement/ Moyenne arithmétiqueSuper résolution photoshop

  15. C’est reparti pour plusieurs minutes d’attente, le temps de regarder un épisode de votre série préférée !
    Super résolution photoshop

  16. C’est terminé.
    La photo est un peu « brute » dans mon cas car je n’ai pas travaillé au préalable mes photos avant de faire l’empilement. Un travail sur Lightroom s’impose.
    Super résolution photoshop

  17. Il ne vous reste plus qu’à enregistrer votre photo afin de la retravailler sur Lightroom si besoin. Pour cela, choisissez le format TIFF et cliquez sur enregistrer.
    Si vous ne souhaitez pas retravailler la photo, il vous suffit de la recadrer et de l’enregistrer au format jpg
    Super résolution photoshop

  18. Les options TIFF apparaissent.
    – Dans la partie Compression de l’image cocher sans.
    – Dans la partie Format cocher IBM PC si vous travaillez sur Windows et Macintosh si vous travaillez sur Mac OS X.
    – Dans la partie Compression du calque cocher Supprimer les calques et enregistrer une copie.
    Super résolution photoshop

  19. Je vous montre la différence de résultat dans la capture ci dessous. La photo est beaucoup plus nette, les détails ressortent mieux et le bruit a quasiment disparu.
    Super résolution photoshop

  20. La photo que j’ai obtenue a pour dimensions 10910 px x 7163 px soit 78 Millions de pixels. Après recadrage, ses dimensions sont de 9854 px x 6470 px soit 63 Millions de pixels.

  21. Voici la photo après retouche sur Lightroom (cliquer sur l’image ci dessous pour admirer la version Haute résolution sur Flickr. )
    Super résolution photoshop

6. Conclusion

Je ne dis pas qu’il est inutile d’acheter du matériel haut de gamme, là n’est pas le propos.

Ce tutoriel montre simplement qu’avec du matériel d’entrée de gamme et un peu de travail, il est possible d’obtenir des images dignes des optiques les plus performantes et les plus chères du marché.

Avec du matériel d’entrée de gamme, le résultat est superbe, toutefois cette méthode peut également être faite avec du matériel de toutes les gammes pour obtenir une image de bien meilleure qualité.

Merci à vous d’avoir suivi cet article. 
Si vous avez des questions ou des remarques pour améliorer ce tutoriel, je vous invite à les mettre en commentaire ci dessous.

D’ici là bonnes photos à vous mes PhotoGeeks,

A très bientôt !

Posted in Tutoriels

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *